Skip to main content
Il est de retour

Il est de retour – Timur Vermes

Attiré par la couverture sympa du livre, je me suis récemment procuré Il est de retour de Timur Vermes. J’en avais entendu que du bien, et je dois dire que le résumé me plaisait assez.


Il est de retourSoixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n’est pas content : quoi, plus personne ne fait le salut nazi ? L’Allemagne ne rayonne plus sur l’Europe ? Tous ces Turcs qui ont pignon sur rue sont venus de leur plein gré ? Et, surtout, c’est une FEMME qui dirige le pays ? Il est temps d’agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour ça, il lui faut une tribune. Ça tombe bien, une équipe de télé, par l’odeur du bon filon alléchée, est toute prête à lui en fournir une. La machine médiatique s’emballe et bientôt, le pays ne parle plus que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ! En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise… Hitler est ravi qui n’en demandait pas tant. Il le sent, le pays est prêt. Reste pour lui à porter l’estocade qui lui permettra d’achever enfin ce qu’il avait commencé…


Ça change un peu des polars ou des romans fantastiques que j’ai l’habitude de lire et j’avais hâte de voir comment le sujet allait être abordé. Il faut dire que le sujet est encore tabou, et j’ai trouvé ça osé d’imaginer un Hitler de retour à notre époque. Malheureusement, c’est la douche froide. J’ai lutté plusieurs soirs contre la fatigue pour le terminer, mais dépassé la centaine de pages j’ai décroché. Je l’ai terminé car je n’aime pas laisser un livre non terminé dans mon étagère, mais ça a été une purge. Les premiers passages sont parfois sympathiques avec la découverte de notre monde moderne par Hitler et le fait qu’il rapproche n’importe quelle innovation à son parti, mais passé cela c’est une suite de situations inintéressantes.

Pour le côté intéressant, on a bien quelques références historiques (avec un glossaire à la fin, merci) pour tout remettre dans son contexte, mais j’ai l’impression que tous les personnages sont idiots ou plats. J’ai eu du mal à m’attacher à un personne (forcément pas Hitler), que ce soit la secrétaire un peu pommée ou le buraliste qui le recueil au tout début du roman. Ok ils sont présents, on en connait un peu plus sur leur vie … et après ? Et puis la fin est étrange … Arrivé à quelques pages de la conclusion, je me demandais encore comment l’auteur allait réussir à conclure. J’imaginais un twist final énorme, avec une idée qui me laisserait sur les fesses … mais c’est sur ma faim que je suis resté.

Assez bon public niveau lecture, je dois dire que je suis pour la première fois totalement dépité. Entre la perte de temps que ça a été et le sentiment d’incompréhension face aux critiques élogieuses reçues par le bouquin, je me dis que la prochaine fois je ne me laisserai pas séduire par le marketing ou l’avis général ! Je vais tenter de regarder le film disponible sur Netflix pour voir s’il s’en sort mieux, mais vu la bande annonce j’ai de gros doutes.

Les découvertes du mois (100% BZH)

Sans le vouloir, aujourd’hui j’ai sélectionné deux produits bretons, un du côté de Vannes et un autre qui nous vient des alentours de Rostrenen (en plein milieu de la Bretagne, là où personne ne nous entendra crier). Cette fois pas de Black, mais un peu de rock bien gras qui tourne à la disto à fond, et un peu de thrash parce que c’est pas mon style préféré et qu’un groupe qui me plait ça n’est pas monnaie courante.

(suite…)

Sky High Survival

Sky High Survival (tome 1)

Cela faisait un paquet de temps que je n’avais pas acheté un manga, et c’est en faisant un petit tour chez Cultura que la couverture de Sky High Survival m’a interpellée. D’abord séduit par celle-ci, c’est surtout le fait qu’il s’agisse d’une série récente (2 tomes pour le moment) qui m’a fait passer à la caisse. Je déteste commencer une série déjà en cours, et encore moins lorsqu’il existe déjà une trentaine de tomes. Je me connais, il faudrait que j’achète tout à la suite pour satisfaire mon envie de connaitre la suite, et là au moins, je ne risque pas de craquer mon PEL en moins d’un mois car je vais pouvoir suivre les sorties au fur et à mesure.

(suite…)

Les découvertes du mois

J’entame avec cet article une série mensuelle (si j’y pense), qui aura pour but de référencer quelques groupes découverts principalement sur Bandcamp. Mes goûts musicaux étant axés sur le Black Metal et le Folk, il y a aura pas mal d’albums tirant vers ces styles, mais j’ose espérer que je vais réussir à me diversifier d’ici les prochains mois. Pour ce premier article, je vous propose trois albums, tous francophones, et tous tournés vers le Black (désolé).

(suite…)

14334081480_5bb7c431f8_b

Hellfest 2016

Rentré lundi de l’édition 2016 du Hellfest, il est temps de faire un rapide bilan de ces 4 jours passés dans la magnifique ville de Clisson. Je ne suis pas un habitué du festival puisqu’il s’agissait de ma 4ème participation à celui-ci (la première étant en 2013), mais en 4 éditions j’ai eu le temps de me faire une petite idée et un avis désormais bien éclairé sur l’évolution de celui-ci. La première édition j’y étais allé sans connaitre beaucoup de noms sur l’affiche car je venais d’entrer dans une phase de remise en question musicale après la découverte de quelques groupes proposés par un ami. J’en étais revenu conquis et depuis je n’écoute quasiment plus que cela (quitte à devenir extrémiste envers les autres styles musicaux …). Là n’est pas le propos, c’était juste pour situer un peu la chose.

(suite…)